31664222

Discussions avec torts et travers

06 juin 2006

Nainniversaire - la vérité

Y’a des week-ends comme ça qui épuisent plus que de raison et qu’un web.
Le samedi aux pays des nains et le dimanche re-belotte pour la famille. Qui a inventé les anniversaires ?

De bonne grâce et avec mes qualités substantielles, j’ai donc dû subir les assauts d’une bande de gnomes. Je ne sais même pas combien il y en avait, peut-être y en a-t-il encore suspendus dans les bosquets.
Je n’avais pas fini de monter le premier but dans le garage que des voix inconnues me parvenaient.
Quelques minutes après, je me suis décidé à mettre le nez dehors avec les montants incomplets. Ce qui était le jardin précédemment était méconnaissable : les bureaux des enfants dans le gazon étaient submergés par des tonnes de pâte à modeler, d’appareils à bulles, des crayons et je ne sais quoi d’autre, des ballons flottaient, traînaient, était accrochés partout, des enfants que je ne connaissais pas couraient en beuglant à travers la pelouse délicatement tondue de la veille au soir, des adultes continuaient de déposer des marmots au portail.
D’ailleurs, au portail, je voyais deux ballons, signe cabalistique de l’anniversaire de nains. Cette fois ci, c’était au tour des autres parents de passer devant chez moi avec un sourire sadique aux lèvres. 

J’ai tenu trois secondes sans me faire remarquer.
J’ai dit bonjour à tout hasard sans qu’un de ces effrontés ne me répondent trop occupés à se sauter dessus à pieds joints en criant que c’était lui le chat.
Puis l’un des nains, au gilet bariolé, s’est approché : c’est quoi dis ?
- c’est un but ?
- un but ?
- oui, un but de foot.
- mais il est bizarre ton but.
- ce n’est que la première moitié (‘tit con, ça se monte pas tout seul, une seconde, j’ai même une ampoule à cause du tournevis), je vais aller chercher l’autre moitié.
Je ne sais pas si le foot a été dit trop fort ou non mais je me suis fait suivre dans le sous-sol par plein de petits garçons qui me regardaient porter l’autre moitié. (J’ai manqué à ce moment là de présence d’esprit car j’aurai pu me débarrasser d’un ou deux avec tous les outils).
Je finissais d’emboîter le but et de mettre les filets que les nains se taclaient déjà à la gorge. 

J’ai cru être tranquille vingt autres minutes si ce n’est pas Julien la mascotte qui m’avait adopté.
- et ça, ça sert à quoi ? c’est pas trop dur ? pourquoi t’écoute de la musique ? ça se met où ce truc ? t’as vu c’est rouge et y’en a des bleus ? t’as fini quand ? il est cassé ce machin non ?
Que faisais-je près de mon établi avec cette demie portion que je ne connaissais pas à monter un but de foot ? 

Une fois les deux buts fixés, ils se mirent à courir partout avec trois balles pendant deux minutes avant de passer à autre chose. Je regardais le terrain déserté en jurant.
Je ne pouvais plus partir, la mère de mes enfants me surveillait du coin de l’œil. Je me suis retrouvé à gonfler des ballons jusqu’à tomber dans les pommes, à faire des bulles qui m’éclataient dans les pupilles, je voyais des boulettes non identifiées voler, les rosiers se faisaient découper à la hache-baton.

Puis il y eu le goûter des fauves, des miettes partout, du jus de fruit renversé, des bonbons enfournés, des gosses qui ne tenaient pas en place plus de trente secondes. La maison en plastique fut démontée et je ne sais pas comment ils faisaient mais j’avais toujours l’impression qu’ils étaient quinze dedans.
Notre nain était surexcité et je m’apercevais de la mauvaise influence du copain blond.
Il y avait les deux frères fans de foot qui se piétinaient pour le ballon, le petit bonhomme réservé qu’avait l’air d’apprécier la seule fille de la troupe, son petit frère maquillé en clown à la truelle. Je regardais ma montre et le temps s’était arrêté.Il y eu la course aux trésors pour achever les fleurs.

Je demandais à tout hasard à Madame qui gérait le tout en parfaite professionnelle (il y avait même une trousse à pharmacie sur le rebord de la fenêtre) si les mamans des nains étaient mignonnes.
Ma nièce aide de camp n’en finissait plus de maquiller à tour de bras.
Ils étaient tous rouge et dégoulinants de sueur.
Je ne lâchais pas le chien pour qu’ils ne décident pas de faire une chasse à l’ours suivie d’un méchoui. 

Puis, petit à petit, ils sont partis sous le regard compatissant des parents envers nous.
Ranger, nettoyer. Recommencer le lendemain. 

Le soir, ma fille de 4 ans faisait sa liste d’invités.

Posté par barnabe à 08:10 - Des aventures trépidantes - Commentaires [12] - Permalien [#]

Commentaires

    Ben.... et toi ?
    Tu n'as même pas eu de goûter, pour ton nannif ?

    Posté par jujuly, 06 juin 2006 à 10:57
  • Dans ton malheur, je te signale que tu as de la chance. Un anniversaire au mois de juin, c'est l'idéal.

    Moi, mon 'ti garcon de 5 ans, il est né en février. Sympa tous les copains - ENFERMES - dans la maison tout un après-midi !!!

    Posté par Fanny, 06 juin 2006 à 13:22
  • Tu vois, tu aurais du décaler ton web !

    Posté par Pem, 06 juin 2006 à 14:27
  • Si tu veux te venger, fête le tien et invite nous !
    hinhin

    Posté par Folie Privée, 06 juin 2006 à 15:44
  • Taratata...monsieur Barnabé a aussi fêté son anniversaire. Il a même soufflé ses bougies avec sa soeur...Mais bon c'est vrai,il n'avait pas invité tous ses copains. Mais il a eu un super gâteau...
    Et pis, il faut le dire, il a bien bosser samedi. Pour un premier nanniversaire ça s'est bien passé.
    (heureusement que les petits aimaient le foot)!

    Posté par Phany, 06 juin 2006 à 17:53
  • Barnabé n'est-il pas lui même qu'un destructeur patenté de toute manière ? En plus il a la mémoire sélective. Moi je se serais jamais allée à son anniversaire, si c'est le propos. Mdr. Et puis Barnie en son élément c'est quelque chose, quelle narration ! a la course au désespoir, il épuise tous les concurrents! Combien de cadavres encore sur le bord de la route ! Il va falloir que tu recharges ton lot, y a de la déperdition létale aujourd'hui. (quoi? ben oui ! c'est pas écrit exactement en ces termes dans la partition de Barnie ça, mais si en plus du mouvement contraint il faut respecter aussi les textes écrits ... Y a trop de silence dans mon rôle. terrorisme au respect le barnie. mdr. ah et bon anniversaire à l'avance pour le prochain (j'crois que j'avais oublié le goût du lance-flamme. merci barnie.)

    PS: Barnabé n'est-il pas lui même qu'un destructeur patenté de toute manière ?

    Posté par zorra, 06 juin 2006 à 20:35
  • T'es encore vivant !

    On sort toujours fourbu de ces trucs là. Je découvre aussi et j'ai la même impression très prégnante de ne pas être à ma place.
    ... et puis l'un dans l'autre, après réflexions, même si on est crevé, Schtoumpfland c'est sympa aussi, enfin c’est mieux que vieux Loup solitaire.

    Posté par Mille Pattes, 06 juin 2006 à 21:49
  • et vive Ronald Mac Ronald!

    C'est marrant ça parce que ma fille va fêter ses 5 ans et elle m'a justement parlé d'une éventuelle petite surboum à la maison avec quelques copines...
    Le truc c'est qu'elle est née le 14 juillet et que c'est dur pour que les gens soient dispo ou n'aient pas oublié, et je n'ai pas du tout envie que ma maison ressemble à un champ de bataille de nains en folie!
    Donc merci pour ton témoignage, je vais me renseigner chez Ronald Mac Ronald, au moins après c'est pas moi qui nettoie...nananère!

    Posté par CarrieB, 06 juin 2006 à 23:42
  • Rép'

    >jujuly: ben si, avec ma soeur sur mes genoux et mon fiston qui crachait sur les bougies !

    >Fanny: je compatis, d'un autre côté, ça peut faire une excuse pour décaler ça au printemps et attendre qu'il oublie ?
    Ok, il oubliera pas.

    >Pem: l'idée m'a effleurée...

    >Phany: oui, heureusement !

    >Zorra la rousse: je dois analyser ta réponse et y réfléchir sérieusement sans en avoir peur

    >Al1: maintenant, je regarde les portails aux ballons avec encore plus de moqueries !

    >CarrieB: la vache, une surboum de filles de 5 ans, oh que je ne suis pas encore prêt à ça !
    Pourvu que ma fille oublie le sien...

    Posté par barnabé, 07 juin 2006 à 10:00
  • Rép'

    >Folie: je suis sûr que les blogueurs (et toi aussi) sont pires que des nains

    Posté par barnabé, 07 juin 2006 à 10:01
  • Je crois que je viens de décider que Cro-Mignonne n'aura pas de copines

    Posté par Anne, 08 juin 2006 à 10:20
  • Tu devrais être content qu'effectivement ton aîné soit én en juin. Imagine les mêmes en train de sauter en bottes de neige sur ton canapé en cuir ! ;o)

    Posté par doc_doc, 09 juin 2006 à 08:39

Poster un commentaire