Discussions avec torts et travers

27 juillet 2006

Oléron dans l'eau (6)

Des certitudes s’écroulent, des espoirs s’évanouissent. Point là de s’attendre à avoir enfanter des génies mais les parts de l’inné et de l’acquis me semblaient pourtant plus clairs que cela. Que fiston se fasse rigoler tout seul en réussissant la prouesse d’effrayer un banc de pigeons en rotant, après tout, son père s’auto-bidonne en pétant, mais que, nonobstant tout l’accompagnement que ses parents lui apportent depuis plus de six ans, il s’efforce à revenir aux sombres âges de l’évolution humaine d’avant le feu, ... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 09:25 - - Commentaires [5] - Permalien [#]