31664222

Discussions avec torts et travers

12 septembre 2007

Commu-niquons mieux

J’ai raté le 11 septembre, le truc avec les avions qu’on ne montre plus entrer dans les tours comme dans du beurre (ça m’impressionne toujours. Ousama se moque ouvertement du gouvernement américain avec une verve telle qu’il devrait ouvrir un blog. Le blog d’Ousama.

Pendant ce temps et, non sans un certain étonnement de ma part (suis-je naïf, c’est terrible), les russes se sentent concernés par le Grenelle de l’environnement, enfin plutôt par le protocole de Kyoto. Ils ont testé hier une bombe thermobarique (à effet de souffle, comme quand Babar pète dans la savane). Selon l’Etat Major général des forces armées russes, l’arme « ne contamine pas l’environnement ». C’est vrai, c’est uniquement un « nuage de combustible de 300m de rayon qui se mélange à l’oxygène ambiant, puis une autre explosion qui enflamme le nuage, faisant le vide dans toute la zone et brûlant tout ce qui y trouve ». - Le Monde – Une sorte de barbecue instantané. L’avenir de la cuisson des merguez.

Bientôt dans les rayons (hi hi), votre bombe thermobarique dans une canette pour vos repas estivaux.
Moscou dit qu’il ne s’agit pas d’une course aux armements mais d’une munition anti-terroriste. Ousama, pense-y dans un article de ton blog. 

Enfin, tout ça n’est que de l’incompréhension entre les hommes. Pas bien grave hein ?
Un peu comme Fadela Amara qui prépare un plan pour les banlieues, un plan textuellement, anti-glandouille.
Voilà une femme qui a su s’adapter à la politique du petit Nicolas, même à son vocabulaire.
Viennent les réactions, ce n’est pas un vocabulaire adapté aux populations des banlieues. Et c’est vrai !
Elle aurait dit : plan anti-branlouillage de couilles, je ne dis pas, mais là. 

Un problème de communication, dis-je. Comme quand Nicolas dit à une assemblée d’agriculteurs l’incohérence actuelle entre les régimes spéciaux de retraite et la pénibilité réelle du travail. Comme si la rationalisation des régimes spéciaux sur ceux de la fonction publique allait faire augmenter la petite retraite d’un agriculteur.
Mais, il est vrai que : savoir qu’un cheminot cégétiste de la SNCF pourrait, ne plus être encore plus privilégié qu’un simple fonctionnaire, ça ne me sert pas à grand-chose mais ça me fait plaisir quand même. Ah, l’homme est si peu de chose.
Un problème de communication. Tout ça.

Posté par barnabe à 15:00 - Critiques faciles... - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

  • Il faut que j'arrête de lire lalune, je cherche la contrepèterie dans "plan anti-branlouillage de couilles".

    Alors que non, y en a pas.

    Posté par Anne, 12 septembre 2007 à 16:55

Poster un commentaire