31664222

Discussions avec torts et travers

11 octobre 2007

Y'a des gars comme ça, qui réfléchissent

Un truc de dingue. Un faux hall d’immeuble installé sur une pelouse entre quelques barres de béton habitées.
Ça vient donc de l’Office public d’Habitat du Havre qui a un objectif double : "rendre la quiétude à des locataires en détresse qui peuvent parfois vivre l'enfer, et répondre au besoin vital des jeunes de se rencontrer dans un cadre informel".

3093815482_controverse_au_havre_autour_d_un_hall_d_immeuble_sansEvidemment que les jeunes ne s’entassent pas là-dedans. En plus les boites à lettres sont vides et ce n’est pas terrible, des tagues sur de

la tôle. On ajoute des couleurs chantiers, un truc même pas chauffé si ça se trouve.
Ok, il y a un digicode.
Bon, les jeunes sont pris pour des cons. Ce n’est pas une surprise.

 

Ce qui m’épate à un point, que je crois à chaque fois inimaginable, c’est la dose de connerie humaine qu’il faut accumuler (rassurez moi, une telle dose ne vient pas d’un seul coup, ça ne peut être que le fruit d’une mûre pourrie réflexion) pour inventer cette idée.
Et plus encore, si seulement l’intellectuel assis ayant décidé de cette inhumanité basse était tout seul. Mais non, il faut bien imaginer que d’autres personnes ont validé le truc.
Que si ça se trouve, ça a été discuté en Conseil Municipal, que des gens ont en parlé sérieusement. 

Les bras m’en tombent.
Et de ce fait, je n’en voudrais aux jeunes si la voiture du directeur général de l’Office brûlait accidentellement. Il est des réponses à la connerie qui ne me choqueraient pas. 

Faut-il donc être con pour penser que des désoeuvrés vont s’entourer de tôle en y éprouvant un quelconque plaisir de substitution.
Et puis, le fric dépensé pour ça qui ne va pas aux bons endroits. Et puis cette impression de pansement sur jambe de bois.

Y’a des gens cons, mais d’une force. Je n’en reviens toujours pas.
 

Posté par barnabe à 08:34 - Critiques faciles... - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire