31664222

Discussions avec torts et travers

09 janvier 2009

Retrouver les autres

Fred veut être mon ami. Il m’invite sur Facebook. C’est dingue ce truc. Il ne faudrait pas arrêter le blog pendant un an, il se passe des choses sur internet pendant votre absence. Bon, Fred, c’est le patron du club de basket du gamin (j’aime pas le basket, par extension, je ne parle pas aux gens qui aiment le basket), donc, je ne suis pas son ami (à cause du contenu de la précédente parenthèse).

Mais Facebook, ça me plait. Sauf qu’à priori, c’est beaucoup moins anonyme qu’un blog. Tous ces gens, vous ne vous rendez pas compte (ben oui, l’enfer c’est les autres). Et puis, je pense voir le mal partout dans cette société particulière. Professionnellement, personnellement. Il y a toujours des gens qui sont aptes à la connerie gratuite. Evidemment, pour bien des raisons techniques, le blog n’est pas si impersonnel, mais bon (et puis je dis ce que je veux). Je ne suis pas encore vacciné des autres. Je ne sais pas faire sérieux lorsqu’il le faut. Je dis trop quand le pas assez est déjà suffisant.

Tout ça pour ne rien dire, sauf que j’étais soufflé par Sushi/Sukie/Thien. Je ne sais même plus depuis quand nous nous suivons, ni combien de sites sont passés par là (c’est pas beau de vieillir numériquement). Elle vient de publier dans l’Express une note de blogueuse. C’est à la fois presque rien et beaucoup également. En ce qui me concerne, c’est énorme. Pour le contenu, la qualité et l’envie qui s’y lit. Elle m’épate. Juste en passant.
Je me rappelle de certaines de ses premières notes, il y a un siècle.

Posté par barnabe à 15:24 - 1, 2, 3, blog - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    Toi aussi tu as eu droit à des invitations Fessebook ?
    De mon côté en bon asocial, j'ai accepté de n'être l'ami de personne sur facebook (non mais !).

    Pfiou, ça n'arrête pas les curiosités internet : les blogs, my space, facebook, twitter aujourd'hui. A qui le tour ?

    Posté par LaVitaNuda, 10 janvier 2009 à 23:42
  • >LVN: et justement, je lisais une note un petit peu plus loin sur les regrets qui touchent certains gens qui en disaient trop et qui s'en mordaient les doigts après. Le web a des oreilles et une sacrée mémoire.

    Posté par barnabé, 11 janvier 2009 à 10:50
  • Ai supprimé mon compte (ouvert pour causes de supplications d'amies loin) la semaine dernière avant d'avoir remords et regrets, tiens.

    Posté par Anne, 12 janvier 2009 à 09:18
  • J'ai mis une année avant d'accepter des frienditudes sur facedebouc. Je ne regrette pas maintenant, mais je n'y suis pas très active. Ce qui m'a fait plaisir, c'est surtout d'avoir retrouvé une amie de primaire qui avait dû repartir dans son pays de naissance contre sa volonté. Et puis après y a la communication aussi qui est facilitée.
    Internet c'est pas compliqué, il suffit de prendre les rênes, au lieu d'être mené par le bout du nez. En même temps, moi, je suis une djeuns, plus vive et plus maligne que vous tous ici. Rien ne filtre. Je commande. (joli slogan, non ?)

    Posté par , 14 janvier 2009 à 11:41
  • >Anne: ouais, je crois avoir déjà connu
    >4: 'spèce de djeuns !

    Posté par barnabé, 17 janvier 2009 à 10:44

Poster un commentaire