31664222

Discussions avec torts et travers

24 janvier 2009

Raccourcis

L’expérience si recherchée et confortable par rapport aux évènements qui, de fait, ne nous surprennent plus, a ce défaut de nous couper de la naïveté de nos réactions. J’essaye d’anticiper, de prévoir, ne pas être étonné et donc déstabilisé.

Il paraitrait même que c’est une qualité. Je ne suis pas sûr. Dans les rapports humains de tous les jours et principalement professionnels, certainement, mieux vaut ne pas se montrer naïf face à ces collègues. Des raccourcis sont vite réalisés. Nous sommes catalogués, et la crédibilité en prend un coup.
Alors les expériences passent, la mémoire se remplit, se forge de réflexes auto-conditionnés, s’adapte aux situations.

Je m’étonne, heureusement encore, des manières d’être d’autres. Je suis encore consterné ou agréablement surpris. Je n’arrive pas à tout classer dans des cases. Je sais que quelquefois, cela me dessert. Tant pis, je me dis que ce n’est pas plus mal. Je sais aussi être surprenant, sans calcul, consternant simplement. Qualité, défaut, allons.

Les années vont passer encore et je vais continuer à construire des condensations d’idées. Un fait, une flèche, une réaction, une flèche, un embranchement, le chemin se balise de causes en conséquence jusqu’à la (soi-disant) maîtrise. Et de jeune, puis moyen, je vais passer au stade ultime de développement, soit, le vieux con. Celui aux idées préconçues, sans autre porte de sortie que son raisonnement trop réduit. Combien de temps reculons-nous l’échéance.

Et, beaucoup diront que j’ai de l’avance sur ce calendrier. En plus.

J’observe ces jeunes que je rencontre, sortant des études, persuadés de leur fait et certains. Je m’amuse et me rappelle. J’écoute et essaye de traduire quel a été le chemin qui amène aux certitudes. Influences familiale, sociale, amicale, professionnelle. Et j’attends que eux aussi se construisent, sûrs.

cerveau_8
© Photo : RDT Info

Posté par barnabe à 13:58 - Critiques faciles... - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Bah, à mes yeux, tu seras un vieux con sympathique, c'est toujours ça de pris ))

    Posté par Anne, 24 janvier 2009 à 15:06
  • J'aime beaucoup ta petite phrase qui montre que tu n'es pas si naïf : "Et, beaucoup diront que j’ai de l’avance sur ce calendrier."
    Mais ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit !!!!

    Posté par Phany, 25 janvier 2009 à 18:34

Poster un commentaire