Discussions avec torts et travers

28 mars 2009

Mes petites entreprises

Je ne vais pas encore parler de Bashung, je n’en parlais pas de son vivant. Certes, la postérité offre certaines choses. Bref, vous savez Ma petite entreprise, ça cause en fait de sa libido, pas du tout d’une vraie société avec des imbéciles dedans, non, c’est en fait une poésie cochon. Faut relire les paroles. Et ça, j’ai l’air encore plus bête après l’avoir compris. Donc, en discutant d’entreprise, je pense avoir passé un drôle de pas psychologique vers un changement, une mutation. C’est tellement bête de se sentir bien dans une... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 15:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

26 mars 2009

Hors du tempo

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Calibri; panose-1:2 15 5 2 2 2 4 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1610611985 1073750139 0 0 159 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} ... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 10:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 mars 2009

Nos luttes

Et ça fonctionne à chaque fois, comme un ressort con remonte, comme un escalier à double hélice de Vinci con grimpe. Je déteste démarrer au quart de tour sans besoin de manivelle. Juste un réflexe instinctif contre l’erreur, le mensonge et l’injustice.Elle est belle l’histoire, comme un chevalier blanc qui lutte contre son lot de moulins à vent. Alors que finalement, ce n’est qu’un lot de chacun, comme souvent. Je réécoute Volutes. Il aura donc fallu qu’il casse sa pipe en bois pour que je m’y attarde. Ce... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 16:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mars 2009

En passant

En passant. Vu hier soir. La guerre selon Charlie Wilson ou la version édulcorée des raisons historiques du 11 septembre de l’année que vous savez. C’est amusant (est-ce le bon adjectif ?) de connaître à posteriori l’Histoire qui se déroulait entre des bureaux américains et un sol afghan envahi pendant que je courrais les filles dans un élan boutonneux. (J’ai eu l’adolescence tardive dans les eighties) Le calme avant la tempête. Vous savez qu’il se passera quelque chose. A un moment donné, en fait non, à un moment choisi, il y... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 15:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 mars 2009

Le temps de rien

<!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} p.Style1, li.Style1, div.Style1 {mso-style-name:Style1; mso-style-update:auto; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; text-align:justify; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; mso-bidi-font-size:12.0pt; ... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 19:12 - - Commentaires [5] - Permalien [#]