Discussions avec torts et travers

12 octobre 2004

Level two et toux

 Drosera   Ça y est la boucle est bouclée. J'ai évacué ma mesquinerie, ma perfiderie, et mon venin. En fait, au fur et à mesure que passent les années de boulot, j'apprends toute la finesse d'un comportement social à modeler en fonction des situations. Avec toute la fourberie d'une plante carnivore. Savoir se défendre quand on est attaqué.   Là où, dans mon premier taf', je faisais de grossières erreurs d'appréciation, que je poussais des coups de gueules préjudiciables, que je manoeuvrais comme un tractopelle... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 10:20 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

11 octobre 2004

Gonflez pas la baudruche

Une fois n'est pas coutume, je ne vais pas vous embêter une page durant. Parce je n'ai pas réussi à me débrancher du boulot depuis vendredi soir (ça arrive quand la semaine se termine par des trucs de cons fait par des cons) et parce que je passe mon lundi à ranger les âneries de la semaine dernière.   Je suis donc d'une humeur à décorner des bœufs qu'on vient de traiter à la cisaille.   Comme il y a des années, je luttais du regard contre les agressions extérieures.   Bonne semaine à vous. Que votre lundi... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 11:17 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
14 septembre 2004

*soupir*

Sorte de suite erronée de la précedente note. Changement de direction sans clignotant.     La seconde fois où la rupture s'éternisait, ce fut après une relation aux allures de marathon éreintant où chacun de nous se condamnait par des comportements faussés. Encore une fois, j'en viens à soutirer la conclusion. Finalement, il aurait mieux valu que je le dise le premier. Je l'avais fait une semaine auparavant dans un excès de colère suite à un autre désaccord idiot. Elle ne m'avait pas dit oui ou non, simplement que ce... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 septembre 2004

Le 11, définitivement

  Dans un an, je ne me rappellerai sans doute pas que j'avais travaillé en ce 11 septembre 2004. Un samedi pourtant, mais exceptionnellement, c'est aussi agréable d'être au calme, Stephan Eicher peut s'exprimer sans déranger mes collègues. Il fait encore beau pour ce samedi de septembre. Il faisait beau aussi il y a 3 ans.   « Une belle journée, un matin clair, sans nuage à l'horizon, Et demain j'espère, ne fera pas exception. »   Ils avaient raison de dire que le monde avait changé après. ... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 10:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
10 septembre 2004

Barnabé, l'obsédé

  Toujours en train de me demander ce qui a pu se passer chez Ludivine Sagnier entre 'Huit femmes' d'Ozon et 'La petite Lili' de Miller, je chope une phrase qui traîne dans un dialogue : « Vous les hommes, vous avez un problème avec les belles femmes ! ». Mais revenons à Ludivine qui porte encore l'adolescence naïve sur son visage à son quart de siècle d'existence alors que pffff, ça décoiffe, ça souffle dans les bronches côté physique. C'est tout l'art du cinéma de modeler des acteurs et actrices sur... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 18:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]