Discussions avec torts et travers

07 octobre 2007

Feuille électronique qui tombe

Il est des périodes où, je vous le dis, toutes fenêtres ouvertes sur l’automne, il n’y a pas l’once d’une envie de passer plus de quelques minutes sur Internet.Cela sonne comme un refrain avec le manque de temps imposé de la semaine.Alors c’est comme ça, pas autrement, pas plus mal.Non plus. Ni le contraire.
Posté par barnabe à 15:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

14 septembre 2007

Dis, gestion de soi

La France vient de se faire battre par l’Argentine en match d’ouverture de son Mondial de rugby. Et on continue de nous faire croire que le rugby, c’est sain, c’est convivial, c’est festif, c’est beau un homme à poil. La France a perdu contre l’Ecosse au Parc des Princes et de première, passe troisième dans les qualifications pour l’Euro 2008. Tout le monde est d’accord pour dire que nous possédons la meilleure équipe du monde depuis presque dix ans mais que. Bon, que.L’équipe nationale de basket parkerisée... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 18:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 août 2007

Photo musicale

Ça doit être le manque de soleil. L’envie des vacances. Comment ça, j’en sors ? M’en fous.En réalité, ça a commencé en 2001, à la sortie de l’album Avril. Et puis, ça me prend comme une envie de repos du dedans de la tête.Laurent Voulzy a tout compris. Dix albums en trente ans de carrière, dont, dans les dix, 2 compilations, 2 Live, et le dernier, un album de reprise, soit, 5 vrais disques (à lui, ne parlons pas des participations). En trente ans. Le reste, c’est de la mode Antoine sans élucubrations ou... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 08:12 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
25 août 2007

Part en thèse

Derrière, il y a du Lavoine, devant, une enfant de bientôt cinq ans joue sur le canapé avec des petits personnages de Winnie. Un peu plus loin, j’entends des exercices de lecture du grand et sa mère.Elle se raconte des histoires, regarde Porcinet, fait sauter Tigrou au dessus du bras de l’halogène. Elle a des boucles d’oreille depuis une quinzaine de jours. Elle entre en grande section mardi.Ce matin, j’étais le patient de sa séance de coiffure. Ciseaux en plastique, brosse à maman et grand peigne... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 13:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 août 2007

Heureusement

C’est fou ces questions. La patate ? Heureux ? Bien ton ton job ? Le tour de la question. Il pleut toujours, aujourd’hui. T’as vu le mois d’août ? Comment répondre. Donner une moyenne générale, comme entre potes au lycée quand une fille passait dans la cour, ou des lettres, c’est encore plus flou, ou une impression qui flotte et qui se résume par un mot.Bien sûr que tu as raison, c’est vaste. Et ces trois petits points inconsciemment que tu ajoutes après le vaste.Ai-je la patate ? Ouais, j’ai mes... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 16:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
20 août 2007

J'étais là

Encore, je ne dis pas, j’écrirais d’Ardèche. Remarquez, l’Ardèche, c’est un peu surfait. Ou il y a du touriste crasse, ou il y a du Bové, ou bien de l’éleveur subventionné. J’aime bien les ours. C’est joli sur un poster, lorsqu’il gambade dans la nature, fait bouh aux troupeaux de moutons. C’est con un mouton. De Panurge, ce n’est pas moi qui le dis.Donc, imaginons que j’écrive un blog ardéchois. Quoique, tranquille dans les hauteurs et dans la brume de début de journée estivale, il n’y a pas de wifi.Il y a un... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 10:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 mai 2007

Solide air

Parce qu’elle est belle la vie.Trois tonnes de bagages accrochés aux paupières, des yeux qui donnent l’impression de travailler consciemment, moins d’une main de doigts d’heures de sommeil, il pleut ce matin.Quelques heures de tarot qui traînaient et méritaient de durer parce que ce n’est pas si souvent, double apéritif, St Chinian et pendaison au Génépi articulé d’une vieille prune. Alors ce collègue qui avait prévenu de son retard, épuiser le travail courant, préparer pour la semaine, mettre Aznavour... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 10:39 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
25 mai 2007

Peine Art

J’adore la naïveté.En fait, je n’ai pas le choix. C’est incongru mais je dois l’être. Comme je ne voyais jamais les filles qui s’intéressaient à moi (Lapalissade puisque je regardais qui ne s’intéressaient absolument pas à moi), je passe toujours à côté des rumeurs, des on-dit et des informations extrêmement sensibles telles que les dernières relations bucco-génitales des toilettes du premier étage.Ce sont toujours des ‘quoi ?!! comment çaaaaaa ! tu n’es pas au courant ??’Ben non, la tanière de l’ours... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 16:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
22 mai 2007

Chronomètre à temps perdu

Vous savez, ce fichu temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître.Je ne reconnais plus le quartier paisible de mon enfance, adolescence. En face, il y avait la cour du lycée technique avec un grand chêne, tout au bout, dans lequel s’ébattaient les pies et les corneilles. Plus près, au bord, c’était cet énorme saule pleureur qui déformait le bitume des trottoirs.Il n’y a plus que ce bâtiment de béton et de tôles plastique qui s’appelle gymnase, non insonorisé dans lequel s’ébattent ces jeunes du lycée ... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 16:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 mai 2007

Sûre veillance

De l’idée que le siècle en cours ne sera pas ponctué d’autant de révolutions techniques et culturelles que le siècle passé.Sans doute un peu bas du front cette remarque tout en pensant aux gens de 1907 qui ne devaient (pouvaient) pas imaginer l’électricité, les avions, Internet, la bombe nucléaire, le tout à l’égout, le préservatif tels que nous les connaissons aujourd’hui (y’a aussi d’autres trucs, nous sommes bien d’accord). Alors j’écoutais ces histoires d’enfances des années cinquante, un... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 13:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]