Discussions avec torts et travers

22 septembre 2004

L'anneau sans seigneur

Je ne riais pas à gorge déployée. Il était bon de rentrer dedans. De rester concentré et laisser l'ambiance du film venir à vous.   « T'as ouvert au chien ? »   Ma femme n'arrivera donc jamais à s'imprégner de l'atmosphère d'un film qui l'a dérange. De là à me demander des nouvelles du cabot de manière cabotine alors qu'elle s'avachissait de plus en plus sur le canapé en position de somnolence…   On a commencé à regarder 'The Ring' (le Cercle, version française non sous-titrée parce que... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 08:00 - Commentaires [9] - Permalien [#]

21 septembre 2004

Concept Note n°2

  Dites donc, dites donc, les enfants, prenez vos Prozac voilà la Concept note number two.   Je vous balance la question de but en blanc et vous exprime mon sentiment du jour après : « Pourquoi ne peut-on pas casser un œuf de serpent ? »   Il ne faut pas se méprendre, je n'ai absolument rien contre les serpents qu'ils soient à sonnette, à lunettes ou à mobylette.   Ne dit-on pas serpent à lunettes, serpent à quequette ? Ah non, ça c'est pour les filles. Mais on appelait aussi... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 15:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
20 septembre 2004

L'aventure est au bout de la rue

L'homme moderne étant moderne, il se doit de se charger des tâches ménagères.   C'est ainsi que Barnabé se présenta au service après-vente de Darty en ce beau samedi matin de septembre. Barnabé avait acheté son bel aspirateur 2000W la semaine précédente au Darty suscité car il aime passer ses samedi matins dans une enseigne aussi connue.   J'ai toujours pensé qu'un aspirateur était techniquement à ma portée. Le réglage d'une télé new génération avec 16/9ème subliminale et images en 3D holographiques qui... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 14:40 - Commentaires [13] - Permalien [#]
19 septembre 2004

Expérience interdite : le blog vivant

Faites gaffe, c'est long. On peut en faire tout et n'importe quoi en fait. On peut raconter sa vie comme on le souhaite et par le bout de la lorgnette qui nous intéresse. La génèse d'une idée : Après un an (un peu avant en fait) d'activité, je me suis demandé dans quelle direction mon blog allait bien pouvoir évoluer parce que je considérais que je me répétais, que mes sujets de discordes avec moi même diminuaient comme peau de chagrin (je vous ferai grâce d'une description à la Balzac).   C'est à ce moment là... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 14:55 - Commentaires [8] - Permalien [#]
17 septembre 2004

Un concept de note

Il est hors de question de se coucher le soir plus bête que l'on s'est levé le matin. Encore que, quand on se lève avec la tête dans l'arrière train (qui, dans ce cas ne sifflera pas trois fois, sauf pour feu le pétomane qui se réveillait souvent au son du corps).   Alors là, Barnabé, tu te surpasses dans les jeux de mots foireux. C'est vendredi, c'est permis.   Donc, si on se lève cordialement vaseux suite à une ingurgitation la veille de produits illicites ou dont l'excès n'est pas bon pour la santé, la seule... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 16:02 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
16 septembre 2004

Mon prénom n'est pas mon choix

  Y'a des prénoms qui m'attirent plus que d'autres, c'est un peu curieux. Enfin, des prénoms féminins, entendons-nous. Je n'ai rien contre Robert, Armand ou Gustave. Moi qui me nomme unilatéralement Barnabé, je n'ai pas de leçon à donner (cette fois ci).   Je n'éprouve absolument rien en entendant des prénoms masculins, moi qui n'apprécie déjà pas le mien. Enfin, le vrai, Barnabé me fait rire. Peut-être d'ailleurs que par grand monde apprécie son propre prénom. Pur désir de contradiction car il est très rare de pouvoir... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 14:42 - Commentaires [9] - Permalien [#]

15 septembre 2004

Dix sections

  Entre un reportage et un article, je suis hypnotisé par les cires anatomiques, reconstitutions, dissection et autres moulages du Musée Delmas-Orfila-Rouvière. Pour mon propre équilibre, je ne suis pas vraiment tenté par l'expérience d'une visite et pour traverser galeries de bocaux remplis de viscères, de fœtus à différents mois de croissance, cires anatomiques plus vraies que nature, divers crânes et échantillons humains. Pourtant, ce musée est formidablement intéressant et instructif. Il n'est pas classé au patrimoine... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 15:15 - Commentaires [3] - Permalien [#]
15 septembre 2004

La vengeance de Bidibul gazobumeu

Barnabé, mon petit bonhomme, tu n'étais pas idiot, tu savais bien que tu ne pouvais pas rester impuni.   Mais comprenez moi, lecteurs, je n'en pouvais plus de ce donneur de leçons, je l'ai éliminé et puis voilà. Ce fut rapide, il a simplement fallu que je lui parle de ces filles dont il cause tout le temps. Il en est pénible avec tout ça. Je me suis fait passer pour l'une d'entre elle par sms et évidemment, curieux comme il est, il a accepté un rendez-vous rapide pas très loin de son boulot. Quel ballot ce type quand... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 13:40 - Commentaires [11] - Permalien [#]
14 septembre 2004

*soupir*

Sorte de suite erronée de la précedente note. Changement de direction sans clignotant.     La seconde fois où la rupture s'éternisait, ce fut après une relation aux allures de marathon éreintant où chacun de nous se condamnait par des comportements faussés. Encore une fois, j'en viens à soutirer la conclusion. Finalement, il aurait mieux valu que je le dise le premier. Je l'avais fait une semaine auparavant dans un excès de colère suite à un autre désaccord idiot. Elle ne m'avait pas dit oui ou non, simplement que ce... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 septembre 2004

Le savoir-rompre de Barnabé

  Il y a toujours cet agacement quand vous connaissez la fin de l'histoire et que la situation traîne en longueur comme une plainte désagréable. J'ai ressenti cela deux fois, face à deux elles bien différentes.   Elle était belle et c'était sans aucun doute une des plus belles filles de la classe, si ce n'est plus.   C'était une classe studieuse de première et le collège des années passées ne m'avait pas rassuré quant à ma capacité de séduire et de plaire. C'était une classe où les clans existaient mais... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 08:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]