Discussions avec torts et travers

14 juillet 2007

Hauts, les ronds dans l'eau

Dix heures et trente minutes après le top départ post nuit d’artifices, nous foulions le sable chaud.Les bouchons, ça se gère. Le bison futé, j’allais me le faire.Sur le pont à 3h46, partis à 4h45, et paf, le péage d’Arnouville, on se le bouffe tranquille. A10 > Péage : 1h15Il a fallu qu’un crétin se fiche en l’air pile poil devant, rien que pour m’emmerder. La dame d’Autoroute FM le dit avec un sourire même pas compatissant. En fait, bien assise dans son kiosque à radio, elle se foutait de... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 18:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

13 juillet 2007

Presque île

Il y a ce moment où toute la boite à réception se vide, se classe, s’archive. Aussi, lorsque le graveur enregistre toutes ces données. Derniers e-mails.Il y a ces rangements, les classeurs, les dossiers, la corbeille qui se remplit. Puis, la surface parait anormalement vide, espacée, presque inhabitée.Les ultimes consignes, conseils, petits mots.Le soleil brille dehors.De toute façon, il ne brillerait pas que ça serait quasiment pareil. Le dernier repas est presque festif, il ne faut... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 17:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 juillet 2007

web v2.007 (5)

Alors quoi. Comme je disais bien plus tôt, c’était mon zénith de web, cette soirée là. Ensuite, vagues occupations, le regret quelque part de ne pas participer au second soir de boite, d’avoir raté ça avec les autres. Une longue discussion philosophique sur la notion de plaisir.L’insistance presque culpabilisante, mon caractère qui ressort, des idées qui me parcourent et qui datent d’une dizaine d’année. Je fais appel au libre choix dans la vie de groupe, sorte de faux joker.  Alors quoi ce web... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 15:56 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
08 juillet 2007

web v2.007 (4)

- Ça fait des années que je ne suis pas allé en boite,- oh moi, j’y suis allé il n’y a pas longtemps… *réflexion* … la dernière fois, c’était il y a deux ans…- deux ans !? Ah ouais, pas longtemps, tu m’étonnes !  Nous n’en n’avions pas eu l’occasion ou la volonté les autres fois. Une boite, tiens, voyez débarquer sept gars parfumés en tenue quelconque, se tenant par les épaules, rigolant déjà, comme une sorte d’alchimie masculine, de ces meilleurs potes qui se comprennent et qui sont heureux d’être... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 15:41 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
06 juillet 2007

web v2.007 (3)

Les journées commencent tard. Ou les soirées commencent tôt. Tandis que le petit déjeuner se prend vers midi, que l’encas peut s’absorber vers seize ou dix-sept heure, le diner ne débute pas avant vingt-trois heure ou presque. Une sorte de rythme latin, hispanique.Espa, d’accord mais gnol pourquoi ? La référence de Lanvin ne fait rire que moi.Mais l’Espagne en Normandie du sud, il manque un je ne sais quoi de météo affriolante. Ce ne sont pas les taureaux, les champs en sont plein. De plus, allez savoir... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 16:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juillet 2007

web v2.007 (2)

Avant la fin et passée l’excitation des préparatifs (comme un vrai rendez-vous amoureux d’adolescent, il faut que cela soit parfait, jusqu’à la couleur du caleçon) : il y a le départ.  Cette année, organisation optimisée sur fond de réchauffement climatique et d’économies : deux véhicules pour sept. En fait, non, c’est un hasard, d’habitude, il y a deux motos, un bus et trois voitures. L’un venait directement, on ne sait pas comment, un collègue parait-il, m’enfin un collègue jusqu’à Domfront, vous savez où c’est... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 18:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 juillet 2007

Et la lumière fût

C’est con. Se faire réveiller trois fois en pleine nuit à cause des lumières qui s’éteignent.C’est idiot, la nuit, il fait noir et normalement c’est mieux, mais il y a toujours la lueur des lampadaires, les chiffres du radio-réveil, un ou deux trucs fluorescents. Et lorsque tout s’arrête, ça réveille. Tout s’arrête à cause d’une panne d’électricité. Alors, on lève dans le noir encore plus noir, on marche sur un bouchon de feutre dont on ne se doutait pas de la présence, on marche sur le chien (qui n’est pas... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 11:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 juillet 2007

web v2.007 (1)

Scène : appartement parisien, bureau, Thérèse au téléphone l’air outrée et Madame Musquin prend le relai.  Madame Musquin : « Très poétique…très très poétique, je ne connaissais pas toutes ces expressions.. »Le pervers : « Bah vi, bah vi…. »Madame Musquin : « Et bien allez-y Monsieur, insultez-moi à loisirs, nous sommes là pour ça….Mais que se passe-t-il ? Vous ne continuez pas Monsieur ? Vous en étiez à « peau de couille », que se passe-t-il ensuite ? »  La fin d’un web (week-end... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 09:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
01 juillet 2007

Moi(s) et en moi(s) - Juin 2007

Le mois de l’été, de la fête de la Musique, des examens, du web vient de s’achever et l’esprit des vacances doit s’installer. Si, il le doit.Bon, mais le temps alors ?Justement, quel temps ! Loin de moi l’idée de faire une chronique météorologique mensuel mais la campagne est bien verte dans la moitié nord de la France.En ce dernier jour de juin, hier, j’ai eu une pensée émue vers tous les juilletistes qui montaient déjà leurs tentes sous un ciel gris et pluvieux. Je n’ai... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 10:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
20 juin 2007

File au sophisme 2

Hier soir pendant le Grand Journal (C+).Elle se dirigeant vers le salon.Moi me dirigeant vers la cuisine (si, ça n’a rien d’étonnant) Moi : N’importe quoi la question d’Ariane (Massenet) ! Elle demande à Tony Parker s’il est stressé par son futur mariage avec Eva Longoria. N’importe quoi, comment tu peux être stressé si tu te maries avec Eva Longoria ? Même si c’est une naine.Elle : Enfin quand même, avec une belle femme comme elle, ça peut être stressant.Moi (la tête dans le frigo) : boh,... [Lire la suite]
Posté par barnabe à 08:39 - - Commentaires [7] - Permalien [#]